Incendies

Le Service des incendies de Clarence-Rockland protège les vies, la propriété et l'environnement des personnes qui demeurent ou travaillent dans la Cité ou qui visitent la Cité de Clarence-Rockland. Le personnel de ce service a obtenu une formation professionnelle afin de répondre à une grande variété d'incidents d'urgence et non-urgence incluant des feux, du secours et des urgences médicales. Le personnel risque sa vie pour ne pas que vous risquiez la vôtre.

Le Service est également responsable de la prévention de feu, de l'éducation et des programmes de préparation en cas d'urgence. Ensemble, nous pouvons minimiser les dégâts que laissent les feux dans notre société.

 

Alimentation en eau en milieu rural

La Cité de Clarence-Rockland est équipée de 2 camions citernes avec une capacité de 3,000 gallons pour acheminer l'eau dans les secteurs ruraux où il n'y a pas de borne fontaine.

En cas de circonstances majeures, où l'approvisionnement continu d'eau est nécessaire, il y a entente d'aide mutuelle avec le Service des incendies de Prescott-Russell et le Service des incendies d'Ottawa.

Pour échapper au feu

Le feu n’épargne rien ni personne. Même si vous pensez que ça n’arrive qu’aux autres, sachez que le feu détruira chaque année, en Ontario, l’équivalent d’une ville de 18 000 habitants, sans compter les dizaines de morts et de blessés qui payent très cher un manque de prudence. Le risque est bien réel et la prévention des incendies est une responsabilité qui revient d’abord à chaque personne. En matière d’incendie, vous êtes le premier responsable de votre sécurité et de celle de vos proches.

Il vaut mieux agir avant…

Les feux de cuisson et les articles de fumeurs sont les causes de presque la totalité des incendies dans des résidences privées.

  • Installez un bon extincteur près de la cuisinière et apprenez à vous en servir.
  • Ne laissez JAMAIS des aliments, surtout de l’huile, chauffer sans surveillance sur la cuisinière.
  • Mettez les articles de fumeurs hors de la portée des enfants et ne fumez JAMAIS au lit.
  • Installez un avertisseur de fumée à chaque étage et dans chaque pièce fermée. Vérifiez-le une fois par mois, changez la pile une fois par année ou plus souvent si nécessaire et remplacez vos avertisseurs tous les cinq ans.
  • Entreposez les liquides inflammables comme la peinture, les solvants et autres, loin des sources de chaleur et souvenez-vous que les réservoirs d’essence et de propane doivent absolument être entreposés à l’extérieur.
  • Établissez un plan d’évacuation, faites-le connaître à tous les membres de la famille et pratiquez-le.
  • Prévoyez un lieu de rassemblement, chez un voisin par exemple, où tous devront se rendre en cas d’évacuation.
  • Dressez un inventaire de vos biens, avec photos ou bandes vidéo, et gardez-le à l’extérieur en lieu sûr. Cela vous facilitera les réclamations, le cas échéant.

Si le feu prend...

Si vous détectez l’incendie à ses débuts et que vous avez un extincteur, déchargez-le en visant la base des flammes; cependant, c’est inutile si le feu a eu le temps de progresser.

  • Isolez l’incendie en fermant la pièce où le feu a pris.
  • Avant de pénétrer dans une pièce, touchez le haut de la porte pour vérifier s’il y a du feu de l’autre côté.
  • Faites sortir calmement mais rapidement tous les membres de la famille.
  • Si le feu se déclare la nuit, enveloppez-vous de couvertures plutôt que de chercher vos vêtements.
  • Rendez-vous à l’endroit prévu au plan et appelez les pompiers.

Quand le feu est éteint…

N’entrez pas dans une maison où s’est produit un incendie. La structure pourrait être endommagée et vous risquez de vous blesser gravement.

Informez votre municipalité de l’endroit où vous vous trouvez, pour qu’on puisse vous joindre et aussi vous faire connaître l’aide qu’on peut vous apporter à court terme en cas de sinistre. Informez vos assureurs et conservez tous les reçus de vos achats et des dépenses faites pour vous loger temporairement.

Feux de cuisson

L'huile qui prend feu sur un poêle peut causer de graves brûlures.

Des incendies surviennent souvent lorsque l'onfait frire des aliments à la maison.

Dans la plupart des cas, l'huile ou la graisse a pris feu parce qu'elle est devenue trop CHAUDE, trop VITE.

SAVEZ-VOUS ce qu'il faut faire pour éteindre vite et en toute sécurité un feu de cuisson?

Si vous suivez nos conseils de sécurité, vous ne serez peut-être jamais obligé d'éteindre un feu de cuisson.

  • Utilisez une friteuse électrique qui permet de contrôler la température. Cela est plus sécuritaire que de faire frire des aliments dans une casserole ou une poêle à frire.
  • Lisez toutes les instructions afin de vous renseigner sur la façon la plus sécuritaire d'utiliser et de ranger votre friteuse.
  • Faites chauffer lentement l'huile de cuisson. Dès que la cuisson est terminée, éteignez la friteuse ou le rond.
  • Lorsque vous faites frire des aliments RESTEZ dans la cuisine. Ne sortez pas de la cuisine, même pas pour une minute.
  • La graisse et l'huile peuvent se réchauffer et prendre feu très vite. Soyez prudents!

Que faut-il faire lorsque la graisse ou l'huile prend feu?

  • Pour éteindre le feu, couvrez les flammes avec un grand couvercle de métal et éteignez le rond.
  • N'ESSAYEZ PAS de prendre la poêle. Les flammes pourraient s'étendre très rapidement.
  • Si vous vous brûlez, mettez la brûlure sous l'eau fraîche immédiatement.
  • Si vos vêtements prennent feu, vous devez vous ARRÊTER, VOUS JETER PAR TERRE ET ROULER.

Détecteurs de fumée

Votre première ligne de défense

En cas d'incendie, un détecteur de fumée installé et entretenu de façon adéquate peut aider à sauver des vies en sonnant rapidement l'alarme et en donnant suffisamment de temps aux occupants pour quitter les lieux. Tous les détecteurs de fumée annoncés et vendus au Canada sont régis par la Loi sur les produits dangereux et doivent satisfaire aux exigences de fonctionnement des normes établies par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC). Les fabricants, les importateurs et les détaillants de détecteurs de fumée sont responsables de s'assurer que leurs appareils sont conformes aux exigences des normes ULC appropriées.

Les deux types de détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée de type ionique sont généralement mieux adaptés à la détection de feux rapides et violents qui consument rapidement les matières combustibles et s'étendent très vite. Ces feux peuvent être causés par du papier qui brûle dans une corbeille à papier ou un feu de graisse dans une cuisine. Ce genre de feu représente 70 p. 100 des incendies domestiques.

Les détecteurs de fumée de type optique sont généralement mieux adaptés à la détection des feux lents qui pourraient couver pendant plusieurs heures avant de s'enflammer. Ces feux peuvent être causés par une cigarette qui brûle sur un divan ou dans un lit. Ce genre de feux représente 30 p. 100 des incendies domestiques.

Conseils d'ordre général sur les détecteurs de fumée

Assurez-vous que tous les détecteurs de fumée de votre domicile sont en bon état de fonctionnement. Pour une réaction rapide à n'importe quelle sorte de feu, il serait peut-être bon de considérer l'installation des deux types de détecteurs ou un détecteur qui utilise les deux technologies, c'est-à-dire le type ionique et le type optique.

Assurez-vous que vos détecteurs de fumée ont été installés selon les instructions du fabricant.

Remplacez vos détecteurs de fumée âgés de plus de dix ans.

Si vos détecteurs fonctionnent à l'aide de piles, changez les piles selon les instructions du fabricant.

Vérifiez et nettoyez vos détecteurs de fumée selon les instructions du fabricant.

Installez un détecteur de fumer à chaque étage de votre domicile, y compris au sous-sol, surtout près ou à l'intérieur des chambres à coucher.

Préparez un plan d'évacuation à suivre en cas d'incendie à votre domicile et faites des exercices d'évacuation. Votre plan d'évacuation devrait inclure un point de rendez-vous.

Si vous avez des questions concernant votre détecteur en particulier, communiquez avec le fabricant ou l'importateur de votre appareil. Les fabricants ont habituellement un numéro de service à la clientèle sans frais.

Chauffage au bois

Nous aimons tous profiter de l'ambiance feutrée que procurent les feux de foyer, mais pour éviter les mauvaises surprises, il faut prendre des précautions :

Cheminées

Toutes les cheminées se détériorent avec le temps, avec l'usage ou par négligence. Les sources de danger sont nombreuses : briques manquantes ou fendillées, engorgement des conduits, effritement du mortier, détérioration du capuchon, corrosion du solin, corrosion des cheminées préfabriquées, accumulation de créosote, etc.

La créosote est formée de goudron de bois non consommé qui colle à la paroi de la cheminée. Cette substance est très inflammable et peut facilement déclencher un feu de cheminée, c'est-à-dire un feu qui se propage rapidement à l'intérieur de la cheminée, dégage une chaleur intense et risque d'endommager toute la maison! Toutefois, un tel sinistre peut facilement être évité par une simple vérification annuelle de votre cheminée.

Poêles à bois

Assurez-vous de bien suivre les directives d'installation, d'utilisation et d'entretien fourni par le fabricant et de respecter le Code du bâtiment en vigueur.

Allumez toujours votre feu à l'aide de papier et de petit bois d'allumage; n'utilisez jamais d'accélérants. Ces derniers peuvent déclencher un feu incontrôlable en quelques secondes!

Alimentez le feu de bois sec seulement. Le bois humide ou vert ne brûle pas aussi efficacement et accélère l'accumulation de créosote.

Retirez régulièrement les cendres de votre poêle à bois. Entreposez-les dans un récipient de métal avec couvercle car un tison exposé à l'air libre peut facilement enflammer de l'herbe, des feuilles ou un arbre. Placez toujours le récipient à une bonne distance de la maison et des bâtiments environnants.

Détecteurs de fumée et extincteurs

Testez chaque détecteur de fumée et changez les piles régulièrement. Si, pour une raison ou une autre, vous devez débrancher un détecteur de fumée, assurez-vous ensuite de le rebrancher. Cette simple mesure de sécurité peut SAUVER DES VIES! Les détecteurs de fumée sont en vente dans la plupart des quincailleries et des magasins de rénovation ainsi que dans les succursales de plusieurs grandes chaînes de magasins. Ils constituent un moyen peu coûteux d'assurer votre sécurité et celle de votre famille.

Ayez un extincteur à la portée de la main et veillez à ce que chaque membre de la famille sache l'utiliser. Gardez-le en bon état : un extincteur défectueux n'est pas d'une grande utilité!

Bref...

  • Faites vérifier et ramoner votre cheminée par un ramoneur agréé et assuré.
  • N'employez jamais d'accélérant pour allumer un feu.
  • Ne faites brûler que du bois bien sec.
  • Retirez régulièrement les cendres.
  • Entreposez les cendres dans un récipient de métal avec couvercle, que vous placerez à une bonne distance de la maison.
  • Assurez-vous du bon fonctionnement de vos détecteurs de fumée.
  • Procurez-vous un permis de construire avant d'installer votre poêle à bois.
  • Ayez un extincteur à proximité.
  • Assurez-vous que votre extincteur est en bon état et que toute la famille sait comment s'en servir.

Chauffage au bois

Profitez de la chaleur, non de la fumée

Points à retenir

Quelques précautions simples suffisent pour que vous profitiez en toute quiétude de la chaleur et du confort que vous procure votre poêle à bois ou votre foyer.

  • Il suffirait d'une étincelle
  • Le papier journal et le bois d'allumage, c'est ce qu'il y a de mieux pour allumer votre feu. Ne tentez jamais cette opération avec de l'essence, du kérosène ou un allume-barbecue.
  • Déposez régulièrement les cendres de votre poêle ou de votre foyer dans un contenant métallique muni d'un couvercle et remisez-le dans un lieu sûr à l'écart des murs de la maison.
  • Assurez-vous de tenir les tentures, meubles, journaux et livres loin de la chaleur et des étincelles que produit votre poêle à bois ou votre foyer.
  • Les détecteurs sauvent des vies
  • Installez des détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée dans votre maison, conformément au Code national de prévention des incendies du Canada, et gardez un extincteur près du poêle ou du foyer.

Un poêle tout chaud, tout neuf

Votre poêle à bois ou votre foyer a pris de l'âge? Pensez à vous procurer un modèle récent avec dispositifs de sécurité et d'efficacité améliorés. Le meilleur choix est un poêle, un foyer ou un foyer encastrable à « haut rendement » certifié à faible taux d'émission par l'EPA.

Les professionnels sont là pour ça

Tout nouveau poêle ou foyer devrait être installé de manière professionnelle. Assurez-vous que votre appareil existant et votre cheminée sont inspectés et nettoyés au moins une fois par année par un technicien détenant un certificat du programme de formation technique en énergie du bois (WETT) ou, au Québec, de l'Association des professionnels du chauffage.

Nos animaux

Les animaux font partie de nos familles. Durant une situation d’urgence, il est important de savoir comment protéger la sécurité de nos animaux. Des situations d’urgence peuvent se produire à tout moment. Vous devez donc vous préparer dès aujourd’hui. Préparez une trousse d’urgence pour animaux et faites les arrangements nécessaires pour votre animal en cas de besoin d’évacuation des lieux.

Trousse d’urgence pour animaux

Préparez une trousse d’urgence pour votre animal. Assurez-vous d’avoir :

  • De la nourriture, de l’eau potable, des bols, des serviettes en papier et un ouvre-boîte
  • Une couverture et un petit jouet
  • Une laisse ou un harnais robuste
  • Un plat de litière pour chat (au besoin) et des sacs de plastique
  • Une cage pour transporter votre animal
  • Des médicaments et des dossiers médicaux (y compris les vaccins)
  • Une photo récente de votre animal pour besoin d’identification si l’animal est perdu
  • Des renseignements sur les horaires d’alimentation, les problèmes médicaux ou relatifs au comportement en cas de placement en pension
  • Une étiquette d’identité à jour avec votre numéro de téléphone et le nom et numéro de téléphone de votre vétérinaire
  • Une copie de l’immatriculation (au besoin)
  • Une muselière (au besoin)

Gardez cette trousse dans le même endroit que votre trousse familiale de secours et de survie pour que vous puissiez y avoir accès facilement. Les animaux ont aussi besoin d’approvisionnements.

Les animaux deviennent angoissés durant les situations d’urgence. Si possible, gardez votre animal dans une cage avec une couverture familière pour qu’il se sente en sécurité. Ne laissez pas votre animal seul avec des étrangers ou sans laisse. Durant une urgence, votre animal peut paniques, être en état de détresse ou même prendre la fuite et se perdre. En raison de son état de détresse, votre animal peut aussi mordre quelqu’un. RAPPEL…durant une urgence, vous demeurez responsable de votre animal.

Les animaux et les évacuations

Si les mesures de sécurité le permettent, prenez votre animal avec vous ! Les animaux ne devraient pas être laissés seuls durant une évacuation, car ils peuvent être blessés, se perdre ou même être tués à la suite de l’urgence. N’oubliez pas de prendre votre trousse d’urgence pour animaux avec vous lorsque vous évacuez les lieux.

Il est important de noter que certains centres d’évacuation ne peuvent pas accepter d’animaux, à l’exception des animaux de service (comme les chiens pour personnes aveugles). Veuillez-vous renseigner à l’avance pour vous assurer de ne pas vous séparer de votre animal :

  • Communiquez avec les hôtels et motels à l’extérieur de votre région immédiate et vérifiez s’ils acceptent des animaux durant les situations d’urgence.
  • Demandez aux amis et parents à l’extérieur de votre région immédiate s’ils pourraient prendre vos animaux dans une situation d’urgence.
  • Préparez une liste des installations et vétérinaires qui peuvent prendre en pension des animaux en cas d’urgence (sans oublier le numéro pour les rejoindre 24 heures par jour).
  • Communiquez avec les refuges locaux pour animaux et demandez s’ils acceptent de prendre des animaux dans des situations d’urgence. Vous devriez recourir à cette option en dernier recours, car les refuges pour animaux ont des ressources limitées et seront très occupés dans les situations d’urgence.
  • Enregistrez cette information sur une feuille de papier et gardez-la dans votre trousse d’urgence pour animaux. Examinez-la régulièrement pour en assurer l’exactitude.

Vous ne serez peut-être pas chez vous lorsqu’une situation d’urgence est déclarée. En prévision d’une urgence, vous pouvez demander à un voisin de confiance de faire sortir votre animal au besoin et de vous rencontrer dans un endroit prédéterminé. Cette personne doit avoir la clé de votre logement. Elle doit aussi savoir l’endroit de la trousse d’urgence de l’animal, se sentir à l’aise avec votre animal et point le plus important, savoir l’endroit que votre animal pourrait être.

Le retour à la maison

  • Dans les jours qui suivent une évacuation, ne laissez pas votre animal sortir dehors sans être surveillé. Les odeurs et points de repère familiers peuvent avoir changé et votre animal pourrait facilement être confus ou perdu. S’il y a eu des dommages à vos biens, sachez qu’il pourrait y avoir des objets pointus, des fils électriques ou d’autres dangers à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Inspectez bien votre propriété avant de faire entrer votre animal.
  • Rappelez-vous que le comportement de votre animal peut être différent après une situation d’urgence. Surveillez votre animal et contactez votre vétérinaire si vous avez des inquiétudes.

Pour de plus amples renseignements sur les animaux et les situations d’urgence, contactez la Société de protection des animaux de l’Ontario.

Téléphone : 1-800-ONT-SPCA

 

JoomShaper